05 juin 2013

Instant Magique

 

Après la lecture du livre d'Alessandra Sublet, je voulais partager un instant marquant de cet après grossesse, de nos débuts à trois, avec ma choupinette à mes côtés et non plus en moi.

 

Ce fut notre bulle, notre chance, ce pédiatre qui m'a donné le droit de ne pas me sentir pleinement heureuse et cette opportunité de transformer immédiatement ce chagrin par un pur bonheur.

 

cache-500x373_famille_3-500x373

 

6 février 2011

Maternité Ambroise Paré

BabyPadawan , 2Kg660 est toute petite et est avec nous depuis 36h seulement.

Le pédiatre, ce Monsieur que nous ne connaissions pas auparavant, est entré dans ma chambre et m'a demandé de poser ma fille devant moi.

 

>Le Pédiatre<

(à PapaDawan)- Monsieur, venez vous mettre à côté de votre femme et posez votre main sur son épaule

- Madame mettez votre petit doigt dans la bouche de votre fille

>BabyPadawan<

Elle tête fort fort fort mon petit doigt, très fort !

>MamaDawan<

De grosses larmes de crocodile arrivent, d'énOOOOOOOrmes larmes coulent à flot. Je ne contrôle rien, je pleure et pleure encore, ça fait du bien, ça vient tout seul.

>Le Pédiatre<

- Vous voilà reliés, le lien est maintenant créé.

- C'est normal de pleurer Madame, c'est libérateur.

- Vous voilà parents à présent, et votre histoire a démarrée par une amitié, puis vous êtes devenus amants, puis avez formé un couple et il y a eu ce désir d'enfant.

- Monsieur, en tant que futur papa, vous avez en quelque sorte préparé le nid, vous avez sûrement repeind la chambre du bébé et Madame vous a remercié pour cela.

- Madame, vous êtes maman depuis le début de votre grossesse, un lien est là avec votre fille depuis le début, un lien très fort, un lien que le papa n'a pas eu.

- Monsieur quant à vous, vous êtes devenu papa au moment où votre bébé a pointé le petit bout de son nez.

- Et vous Madame, vous pleurez, c'est normal. Face aux autres, vous êtes censée être heureuse, mais non, vous ne l'êtes pas, vous vous sentez toute vide, vous vous retrouvez toute seule et avez perdu ce lien avec votre bébé.

- Regardez, ce lien est là, vous venez de le recréer et à trois cette fois-ci. Vous êtes reliés tous les trois à présent, un nouveau lien vient de se former, regardez comme c'est simple et agréable.

>PapaDawan<

Je le regarde et il a pleuré, ému par cette nouvelle chaîne formée avec ses 2 princesses et touché par la justesse des mots de ce Monsieur.

>MamaDawan<

Ma fille qui tête mon petit doigt, c'est fou le bien que cela me fait, les émotions sont tellement fortes ! Ce contact physique si simple à trois, nous n'y avions pas pensé, pas pris le temps de nous poser à trois.

 

C'était tellement simple, tellement nécessaire, tellement vrai, et mon chéri qui était avec moi, avec nous deux.

Le droit de ressentir ce vide pour un nouveau lien, à trois cette fois.

Instant magique que nous n'oublierons jamais, instant à part, qui en l'écrivant, me fait encore monter les larmes aux yeux plus de 2 ans après.

 

Depuis, nous prenons régulièrement des bonnes doses de "câlin+bisous-sandwich" !! ;)

 

Et vous, vous êtes adeptes des câlins en famille ? :) Et ce tout début à trois, à quatre, à cinq? Comment l'avez-vous invité dans votre vie? :)

Posté par MamaDawan à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :